Le 32e Salon du livre de Genève a ouvert ses portes ce matin !

Mercredi, Avril 25, 2018

Depuis 9h30, les visiteurs découvrent le 32e chapitre du salon qui offrira, jusqu’au dimanche 29 avril, des littératures riches et variées avec quelque 1000 auteurs suisses et internationaux invités sur les scènes thématiques ainsi que sur les stands d’éditeurs et de libraires; de l’évasion avec le Valais comme hôte d’honneur et un pavillon New York; de la culture et de l’art avec de nombreuses expositions; du suspense avec la remise de neuf prix dont le Prix du Public du Salon du livre de Genève qui récompensera cet après-midi Gaëlle Josse pour Une longue impatience (Noir sur Blanc) ainsi que de l’émotion avec des animations et des rencontres qui célébreront la littérature sous toutes ses formes. Bienvenue dans un salon à dévorer jusqu’au dernier jour.

Alexandre Jardin, Agnès Martin-Lugand, Claudie Gallay, Alexandre Voisard, Metin Arditi, Marc Levy, Joël Dicker, Douglas Kennedy, Asli Erdogan, Helene Cooper, Shulem Deen, Marie Laberge, Jérôme Meizoz, Céline Zufferey, Bernard Minier, Olivier Norek, Bernard Crettaz, Catherine Cusset, Romain Puértolas, Luc Ferry, Didier Burkhalter, Véronique Tadjo, Ken Bugul,Yves-Alexandre Thalmann, Peggy Sastre, Jean Ziegler, Michel Rodrigue, Hélène Becquelin, Derib, Sophie Audouin-Mamikonian, Bertrand Santini, Slimane-Baptiste Berhoun, Chrystine Brouillet, Marc Voltenauer… Près de 1000 auteurs ont répondu présent à cette 32e édition du Salon du livre dont l’inauguration a lieu ce mercredi à 17h en présence d’Eric Leyvraz, Président du Grand Conseil, Michael Møller, Directeur général, Office des Nations Unies à Genève, Anne Emery-Torracinta, Conseillère d’Etat, cheffe du département de l'instruction publique, de la culture et du sport (DIP), Charles Beer, président de Pro Helvetia et Esther-Waeber Kalbermatten, Conseillère d’Etat, Cheffe du Département de la santé, des affaires sociales et de la culture du Canton du Valais. Autre grand temps fort de la journée, la remise du Prix du Public du Salon du livre de Genève à Gaëlle Josse pour son roman Une longue impatience (Noir sur Blanc). Le prix sera remis par le jury, la maison Caran d’Ache et l’USAP (Union Suisse des Attachés de Presse), partenaires du prix, lors de cette même inauguration.

Le Valais, hôte d’honneur, recevra une centaine d’auteurs et d’intervenants qui se réuniront sur les 5 pôles d’animations de l’espace et un pavillon New York proposera des animations créatives, des shows artistiques ainsi que des échanges littéraires avec des auteurs new-yorkais ou passionnés par cette ville. Résolument tourné vers l’évasion et le voyage, le pavillon New York sera également l’épicentre de rencontres vers «l’Ailleurs».

L’apostrophe et ses écrivains qui font l’actualité, la place suisse et sa diversité des écrits helvètes, le Salon africain et ses femmes puissantes, la place du Moi dédiée au bien et au mieux-être, la scène philo qui appelle à comprendre et penser notre temps, la scène de la BD et ses fameux coups de crayons, l’espace young adult et sa littérature à consommer sans modération, la cuisine des livres qui allie lettres et gourmandise et la scène médias, véritable studio d’enregistrement: les neuf scènes thématiques du salon promettent des échanges et des débats riches et singuliers, tout comme l’îlot Jeunesse, le Cercle de la librairie et de l’édition Genève, la CICAD, l’ICAM-L’Olivier, le nouvel espace dédié aux cultures et aux littératures arabes et le stand Québec Edition avec sa quinzaine d’auteurs, sa scène d’animations et sa vaste sélection de titres de tous genres.

La nocturne du vendredi 27 avril accueillera un concert du groupe de rock valaisan Walliser Seema sur l’espace Valais, une performance en direct de Billy The Artist accompagnée par le DJ Mr.Riddler sur le pavillon New York ou encore un concert de Marc Aymon qui chantera son dernier album «O bel été! Chansons éternelles» sur l’apostrophe.

Neuf expositions proposeront de partir «sur les pas de Saint-Exupéry en Suisse», plonger dans la riche histoire du Courrier avec «IRRÉDUCTIBLE! 150 ans d’info à contre-courant», fêter les éditions Slatkine avec «Slatkine 1918-2018. Cent ans de livres à Genève», s’amuser avec le personnage de BD Cubitus avec «Des bulles et des croquettes», pénétrer dans les coulisses imaginaires de l’usine à fabrication du «produit Vigousse», rire d’une sélection de dessins humoristiques signés Christophe Bertschy issu de son dernier album Le feu au lac (Kick&Rush), découvrir des planches de La Patrouille de Derib, voyager au Japon avec le photographe suisse Matthieu Zellweger qui présentera plusieurs clichés de son magnifique ouvrage Secrets de riz et d’eau – les artisans du saké et découvrir les photos de Laurent Dequick, en collaboration avec Yellow Korner, sur la librairie du pavillon New York.

Durant trois jours, en marge du salon, les 4es Assises de l’édition réuniront les professionnels du monde du livre suisses et internationaux autour d’échanges, de tables rondes, de face-à-face et d’ateliers. Les Assises du livre en Afrique (25 avril) seront structurées autour du thème «L’édition en Afrique en 2018: évolutions, défis et perspectives». Les Assises de l’édition suisse et francophone (26 avril) traiteront de la thématique «Naître, durer et grandir dans les univers du livre - Concentration, mutualisation des ressources et partage des savoirs». Le 27 avril, trois grandes rencontres rythmeront la journée: une rencontre inédite entre libraires de France et éditeurs suisses romands, une session avec les professionnels du livre et de l’édition en Afrique et un rendez-vous entre des traducteurs germanophones de Suisse et d’Allemagne et des éditeurs québécois.

Le salon est ouvert du mercredi 25 au dimanche 29 avril 2018 de 9h30 à 19h, sauf le vendredi, jusqu’à 21h30. L'entrée du salon est libre tous les jours à partir de 17h ainsi que toute la journée du mercredi 25 avril et tous les jours pour les moins de 26 ans.

Les organisateurs du Salon du Livre de Genève, en accord avec le Conseil de la Fondation pour l’Ecrit, rémunèrent depuis plusieurs années les auteurs et les professionnels du livre proposant ateliers, lectures ou spectacles littéraires sur les scènes du salon. Dès l’édition 2018, toutes les prestations des auteurs invités sur une des scènes du Salon du livre portées par la Fondation pour l’Ecrit seront rémunérées. Les frais de déplacement, d’hébergement et de repas étaient d’ores et déjà pris en charge. Avec ce pas supplémentaire, les organisateurs du Salon du livre de Genève reconnaissent que le temps passé par les auteurs dans le cadre du salon, à des tables rondes ou lors de débats, est un investissement en temps et non une démarche promotionnelle, qui se doit d’être rémunérée.