Le livre revient en ville

Du 21 au 24 octobre, le salon du livre en ville réinvestit des lieux culturels et emblématiques de la ville avec un programme pluriel et des formats insolites et inédits. Au menu à L’iceBergues, lieu principal dédié au salon, des rencontres et des dédicaces, des animations, une librairie, la remise du prix Kourouma et dans d’autres lieux l’actualité littéraire 2021 dans tous ses états. Invitée d’honneur de cette édition 2021, Maylis de Kerangal souhaite promouvoir la traduction littéraire sous toutes ses formes et non pas seulement d’une langue à une autre, mais aussi d’une discipline artistique à l’autre. Les rencontres du salon du livre en ville sont gratuites mais nécessitent une inscription en ligne dans la limite des places disponibles et le respect des règles sanitaires.

L’iceBergues, lieu central du salon du livre en ville

Essais, nouvelles, fiction, polar, BD, littératures jeunesse et africaine, les nouveautés livresques 2021 se dissémineront aux quatre coins de la ville mais aussi à l’iceBergues, lieu central du salon du livre en ville. L’iceBergues accueillera donc des rencontres d’auteur.e.s suivies de dédicaces, des animations en tous genres, la remise du prix Kourouma le 22 octobre, mais aussi une exposition sur le thème de la fabrication du livre : « Du manuscrit au livre, dans les coulisses des éditions Zoé » organisé en partenariat avec les éditions Zoé, un espace pour les éditeurs suisses, une librairie et un espace de restauration.

Traduire la littérature de mille façons

Si le livre reste au cœur des animations du salon du livre en ville, Maylis de Kerangal invitée d’honneur du salon, portera la thématique de la traduction du livre sous toutes ses formes que ce soit la traduction de l’écrit d’une langue à une autre, mais aussi d’un art à un autre. C’est ainsi que pour la première fois des passages de livres lus seront chantés, dansés, interprétés, afin d’instaurer un dialogue entre le littéraire et la musique et la danse et d’explorer de nouvelles sensations.

Le livre à la rencontre de tous les publics

Du fait de la diversité de sa programmation d’une part et des lieux proposés d’autre part, le salon du livre en ville ira à la rencontre de tous les publics et aussi de ceux pour qui l’accès au livre est parfois difficile. La cinéaste et scénariste de BD Eileen Hofer échangera avec des détenus. Des animations et lectures de contes seront proposées dans divers EMS et maisons de quartier. Fabrice Midal ira, lui, à la rencontre des employés des Hôpitaux Universitaires de Genève.

Un coup d’œil sur le programme

A Lancy, Marc Voltenauer et son héros Andréas auront besoin d’aide dans le cadre d’une enquête en live. Et pour se donner l’eau à la bouche, quelques noms d’auteur.e.s. qui ont confirmé leur venue :  Jean Baptiste Del Amo, prix du roman FNAC 2021, Eric-Emmanuel Schmitt ; Jean Christophe Rufin, Patricia Darré, Jean Louis Etienne, Sarah Marquis, Eric et Elsa Fottorino, Joëlle Chautems, André Comte-Sponville, Fabrice Midal, Caryl Ferey, Alexandre Jollien, Matthieu Mégevand, David Diop, Gaëlle Josse, Nina Bouraoui et bien d’autres.

Pratique

Des bons d’une valeur de CHF 20, à faire valoir pour l’achat d’un livre dans les librairies participantes, seront distribués lors des rencontres.

Pour pouvoir participer un certificat sanitaire avec QR code ainsi que d’une pièce d’identité seront requis. Les certificats et QR codes sont délivrés par les organismes officiels lorsque vous êtes : Vacciné (< 12 mois), guéri (< 6 mois) ou testé PCR (< 72 h) ou antigénique (< 48 h).

Le programme complet sera prochainement en ligne