Le livre s'invite en ville

Du 28 octobre au 1er novembre, les auteurs viennent à la rencontre des publics dans des lieux emblématiques de la ville, une manière inédite d’amener la littérature, toutes les littératures, au plus proche du lecteur et de découvrir ou de redécouvrir le livre. Et pour promouvoir un programme enthousiasmant et éclectique, Leïla Slimani et Raphaël Enthoven, deux invités d’honneur engagés. Le salon du livre en ville c’est près de 200 rencontres proposées par le salon du livre et ses partenaires. Et pour le public, de l’inédit avec des lectures en ville, des émotions fortes au contact des personnages et des auteurs, le frisson du polar, des contes pour les plus jeunes, encore et toujours de la BD et même l’Afrique en lumière avec la remise du prix Kourouma et les rencontres du salon africain en ville.

 

De la liberté et des arts…

Peut-on révéler la vérité à tout prix? Le mercredi 28 à UNI MAIL, Juan Branco conseiller juridique de Julian Assange, retrace le parcours du fondateur de Wikileaks. Il sera également question de liberté d’expression avec la participation du dessinateur Chappatte le samedi 31 octobre ou encore de liberté de la femme dans le dernier roman d’Alice Ferney, lequel bouscule nos idées reçues, un moment fort à ne pas manquer au Musée d’ethnographie de Genève.

Le jeudi 29 au Cinéma Bio, un échange avec François Busnel, journaliste, critique littéraire, producteur et animateur de l'émission «La Grande Librairie» suivra la diffusion du film qu’il a réalisé «Seule la terre est éternelle». Le samedi 31, Mika Biermann, phénomène littéraire de cette année 2020, dialoguera avec le romancier à succès genevois Matthieu Mégevand au MAMCO, entre mots et dégradés de couleurs, un des temps forts du salon.

 

Des trajectoires personnelles qui se conjuguent avec l’Histoire

Dans Les Salons, Sarah Chiche et Oscar Lalo échangeront autour de ce que la littérature fait de ces récits où petite et grande Histoire se nouent pour faire écho à leurs derniers romans. Au théâtre Saint-Gervais le vendredi, les héroïnes espagnoles d’Olivia Ruiz et de Carole Martinez révèleront- elles leurs secrets ou leurs narratrices?

 

Des combats d’aujourd’hui

L’écriture un acte militant ou le reflet d’une société en mutation? Le samedi, Dominique Bourg, philosophe et professeur à l’Université de Lausanne, et Mireille Dumas, réalisatrice et journaliste, porteront un regard acéré sur nos sociétés contemporaines à la Bibliothèque de Genève. Au muséum le vendredi, Leïla Slimani et Diane Meur nous raconteront l’autre et s’attaqueront à des sujets sensibles avec pudeur et intelligence.

Des ateliers d’écriture menés par Mélanie Chappuis avec des femmes victimes de violence conjugale, sont nés des textes qui seront lus à voix haute en partie par leurs auteures, en présence de Leïla slimani au Théâtre Saint-Gervais, le samedi en collaboration avec l’association AVVEC.

 

Du suspense

Rencontre exceptionnelle entre Hannelore Cayre et Marc Voltenauer le samedi au Musée d’Art Moderne et Contemporain. Ces spécialistes du polar transcendent le genre et mêlent Histoire et intrigues pour nous livrer des pages sous haute tension. Autre lieu, autre date, Caryl Férey et Joseph Incardona échangeront et partageront quant à eux leurs secrets d’écriture le vendredi, Salle Frank-Martin.

 

De la BD

«Sapiens», le best-seller, adapté en BD, un défi de taille pour David Vandermeulen, scénariste, et Daniel Casanave, dessinateur! Comment ont-ils procédé pour s’approprier cette oeuvre emblématique et moderne de notre brève histoire de l’humanité? Ça se passe au Musée d’ethnographie de Genève le samedi.

 

Les rencontres du salon africain en ville

Qui succèdera à David Diop, lauréat 2019? Comme chaque année, le prix Ahmadou Kourouma récompensera un auteur d’expression française, africain ou d’origine africaine de l’Afrique subsaharienne, pour un ouvrage de fiction – roman, récit ou nouvelles le vendredi à iLAB Design. Entre traditions, destins de femmes, banlieues et migrations, les rencontres du salon africain en ville seront riches et passionnantes, agrémentées pour certaines d’une animation mise en voix époustouflante. Abdourahman Waberi, Fiston Mwanza Mujila, Hemley Boum, Yancouba Diémé, l’occasion de pénétrer leurs univers pour des parenthèses littéraires étonnantes!

 

Des nouveaux formats

Des auteur.e.s qui éclairent de leur voix leur écriture, des passages de leurs livres lors des lectures en ville, avec notamment Chirine Sheybani le jeudi, Marie Nimier et Alexis Jenni le samedi, Hector Mathis le dimanche.

Aux Eaux-Vives ou à Bel-Air, des anonymes, des passionnés viendront faire découvrir leur livre coup de coeur dans le cadre du «livre en partage». Et pour la jeunesse, tout un programme d’animations, dédicaces et lectures de contes.

 

Et pour clôturer cette édition 2020, un duo remarquable

Invités d’honneur du salon en ville, Leïla Slimani et Raphaël Enthoven se retrouveront le dimanche, dans Les Salons pour échanger autour de leur écriture, de leurs livres et des sujets qui les traversent. Découvrir, se divertir et soutenir la chaîne du livre. La curiosité, le plaisir et le partage seront au programme de ces cinq journées, avec en bonus une distribution de bons d’une valeur de CHF 20.- à valoir pour l’achat d’un livre dans les librairies participantes, dans la limite des stocks disponibles et aux dates de la manifestation.