Le livre s'invite en ville

Du 21 au 24 octobre, des lieux culturels et iconiques de la ville de Genève accueilleront le salon du livre en ville. Pluriel et éclectique, le programme palpitant distillé cette année aura un goût d’inédit. Marquée par la présence de Maylis de Kerangal, invitée d’honneur du salon, l’édition 2021 se distingue par la diversité des genres littéraires, la présence d’auteur.e.s phares, mais aussi par un tout nouveau format « le livre en conversation ». Difficile de ne pas y trouver son bonheur, il y en aura pour tous les goûts. Et toujours, la remise du prix Kourouma le 22 octobre, à L’iceBergues, lieu central et point névralgique du salon. Les rencontres du salon du livre en ville sont gratuites, l’inscription se fait en ligne dans la limite des places disponibles et le respect des règles sanitaires.

« Le livre en conversation » un format inédit

Un tout nouveau format pour instiller un dialogue entre le livre et la danse ou la musique, ou comment traduire en musique ou en danse l’émotion véhiculée par l’écrit, du jamais vu. Les rencontres du livre en conversation seront composées de bulles artistiques dont une dernière totalement improvisée. Et si la musique et la danse se donneront en spectacle, c’est bien le livre qui restera au cœur de ces rencontres.

Au programme de ces bulles littéraires traduites en musique: le 22 octobre au Palais de l’Athénée « Passion quand tu nous tiens » Maria Pourchet, en lice pour le prix Goncourt, et François-Henri Désérable, nous parlent de passion dévorante et de tumulte amoureux, des émotions retranscrites avec du jazz. Du jazz encore au même endroit le 23, Grégoire Delacourt met à nu sa déchirure originelle et fait « La liste de ses tyrannies ». Musique classique pour Gaëlle Josse et Jean-Philippe Toussaint, qui évoquent avec justesse les sentiments profonds, « Ecrire l’intime » le 23 à la Bibliothèque des Bastions.  « Duo en drame majeur » Elsa et Eric Fottorino, père et fille rivalisent de grâce dans leur écriture. Une rencontre de l'excellence en format insolite littérature et musique, le 24 aux Salons.

C’est aussi la danse qui traduira le livre « Que savons-nous de nos parents ? » Laura Ulonati et Jean-Baptiste Del Amo aborderont la question de l’identité et de l’expression de soi, le 23 octobre au Pavillon - Association pour la Danse Contemporaine. Claire Castillon et Manon Fargetton, deux plumes originales et sensibles toucheront à l’intime et nous parleront de relations toxiques lors de la rencontre « Prisonnière de sa toile », le 23 au Théâtre Les Salons.

De la littérature classique, des romans et de l’aventure

« Traverser les temps avec Eric-Emmanuel Schmitt » Une rencontre évoquant l’histoire de l’humanité du point de vue du romancier qui est aussi philosophe, essayiste, dramaturge, cinéaste et directeur de théâtre, le 24 aux Salons. Luca Di Fulvio revient avec un roman magnifique dans lequel se dessinent des destinées extraordinaires dans l’Italie du XIXème, « Mamma Roma » le 24 à la salle Frank Martin. « Si mes personnages m’étaient contés » Catherine Cusset et Catherine Safonoff, deux écrivaines essentielles échangeront sur leurs secrets de plume et la puissance de leurs personnages, le 24 à la Fondation Baur. Auteur de science-fiction Bernard Weber présentera « La prophétie des abeilles », et interrogera à travers elles, notre humanité, le 24 à la salle Frank Martin. Cette année, Jean-Christophe Rufin « Au sommet de son art » nous fera toucher les cimes dans la solitude des grands espaces, le 22 à l’iceBergues.

Philosophie, politique et écologie

André Comte-Sponville et Marylin Maeso ausculteront quelques-uns des paradoxes de notre humanité le 23 aux Salons. Micheline Calmy-Rey, ancienne présidente de la Confédération, évoquera la neutralité suisse avec un œil contemporain lors d’une rencontre « La Suisse, source d’inspiration pour l’Europe » le 22 au Palais de l’Athénée. Militant et engagé pour la cause écologique, Cyril Dion, qui débutera sa tournée en Suisse, nous présentera son livre « Animal » et nous parlera de cohabitation harmonieuse entre les humains et le vivant le 21 à l’iceBergues. « Explorer la mer pour mieux comprendre la terre » rendez-vous avec Jean Louis Etienne, le 23 à UNI-mail pour évoquer son parcours, son amour de la mer et son combat pour la défense de la planète.  

Littérature du monde

« Le récit dans le récit » Mohamed Mbougar Sarr et David Diop ont réinterprété avec brio le récit de l’affaire Yambo Ouologuem, auteur malien maudit, le 23 au Centre Espérance. Nina Bourraoui la romancière nous parlera du poids des traditions et du choc des cultures, le 24 à la librairie l’Olivier- ICAM.  

Deux rencontres d’actualité sont programmées à l’iceBergues : Ava Djamshidi, grand reporter, échangera avec le photographe Philippe de Poulpiquet le 23 « Dans le regard des afghanes » et Olivier Weber le 24 « Résistance afghane d’hier et d’aujourd’hui »

Et encore de la BD, Daniel Casanave et David Vandermeulen dessinateurs et scénaristes présenteront le tome 2 de Sapiens, leur adaptation du best-seller de Yuval Noah Harari au Musée d'ethnographie de Genève, le 24 mais aussi de la littérature jeunesse et bien d’autres animations et surprises.

Le programme complet est maintenant en ligne

Pour pouvoir participer un certificat sanitaire avec QR code ainsi qu’une pièce d’identité seront requis. Les certificats et QR codes sont délivrés par les organismes officiels lorsque vous êtes : Vacciné (< 12 mois), guéri (< 6 mois) ou testé PCR (< 72 h) ou antigénique (< 48 h).

Informations sanitaires disponibles sur le site