Qui peut stopper le roi Justin Brayton

Barcia et Stewart veulent stopper le quintuple roi Justin Brayton. Ajoutez les autres Américains, la meute du SX Tour, le Suisse Killian Auberson, Mat Rebeaud et les freestylers: le public est assuré de passer deux soirées au… show. Sur un terrain de jeu retravaillé pour offrir plus de spectacle, avec un départ ultra-rapide en diagonale en travers de la piste et un tronçon de sable, le grand rendez-vous suisse promet à son public de passer deux soirées… au show. Avec une dramaturgie à la sauce US, servie sur un plateau.

Le Monster Energy Supercross Geneva prépare un paquet surprise à son public pour les 6 et 7 décembre prochains. Le plateau pilotes assure à lui seul la dramaturgie de cette édition: Justin Barcia entend bien, à son troisième essai, déboulonner le recordman de victoires Justin Brayton, quintuple roi, que Malcolm Stewart rêve aussi de stopper. Côté cour, grand chambardement dans l'arène de Palexpo: des tribunes et des loges modifiées permettent un départ en diagonale ultra rapide en travers de la piste. Celle-ci, qui pourrait offrir un tronçon en sable, accueillera en plus de Brayton, Barcia et Stewart, les autres Américains Martin Davalos en exclusivité européenne, Vince Friese, Justin Hill et Adam Enticknap (d'autres contacts avancés sont en cours). Cette déferlante US sera défiée, côté suisse, par Killian Auberson et, si son nouveau team lui donne le feu vert, Valentin Guillod. Ces deux ex-princes de Genève seront accompagnés des Genevois Tim Jaunin et Sébastien Gomes, et de la meute du SX Tour dont les leaders se font forts de bousculer les ricains, ainsi que du Français Jordi Tixier, champion aux Motocross des Nations avec la France en 2018.

En freestyle, le maestro suisse Mat Rebeaud en découdra – sur sa moto électrique - avec David Rinaldo, le vainqueur des X-Games 2019, Jarryd Mc Neil, en grande première à Genève, Danny Torres, Julien Vanstippen et Taka Higashino.

Justin "Bam-Bam" Barcia veut faire boum

Justin "Bam-Bam" Barcia, "seulement" 4e en 2016, et vainqueur du samedi soir l'an passé après un vendredi compliqué, sera au départ pour la 3e fois. Et il l'a dit: il veut ajouter Genève à Paris et Gênes à son palmarès! Comme lui, le showman Malcolm Stewart, qui avait piqué la 3e place du podium à Barcia en 2016, et qui revient en force après une fracture à la jambe, entend bien stopper Brayton.

A noter que la trépidante Duel Cup, et ses courses sprint entre deux pilotes sur deux tours, est reconduite, avec comme sponsor Emil Frey Genève Acacias, qui a accueilli la conférence de presse de ce mardi dans son show-room MINI.

Les Kids en 65 cc, coachés par Jonathan Burn et Marc Ristori, aguerris sur la piste de Mat Rebeaud la semaine précédant l'événement, feront à nouveau une démonstration de leur cran sur la piste des grands.

Côté diffusion TV, l'événement aura à nouveau des retombées tout autour du globe, orchestrées par l'ancien commentateur TV Jacques Deschenaux. La RTS diffusera à nouveau l'événement en partie en live, et plusieurs chaînes thématiques étrangères sont intéressées à reprendre le direct.

Tout Palexpo vibre avec le Motors Festival

De la piste jusqu'au sommet des tribunes montées dans Palexpo, les pilotes et les 25'000 personnes attendues découvriront des modifications de taille. La configuration des gradins, retravaillée, permet un départ traversant la piste en diagonale, assurant des coups d'envoi ultra-rapides et spectaculaires, mais elle a aussi permis de redessiner les traditionnelles loges au sommet de la tribune Genève: celles-ci se muent en vastes espaces VIP, plus ergonomiques et conviviaux, avec vue optimisée, et quatre packs alléchants pour les sorties d'entreprises de fin d'année sont proposés, dont trois offrent l'accès au parc coureurs (paddock).

Les 6 et 7 décembre, Palexpo vibrera aussi au rythme du Motors Festival, de ses stands et animations, signatures d'autographes, et autres démos avec des essais de VTT électriques sur une piste spécialement aménagée. Quant au merchandising de l'événement, il est à nouveau signé par l'ancien pilote Marc Ristori avec sa griffe RForce8.

Classement SX Tour avant le SX de Paris-La Défense: SX2: 1. Thomas Do ; 2. Julien Roussaly ; 3. Calvin Fonvielle ; 4. Pierre Lozzi; 5. Yannis Irsuti. SX1: 1. Cédric Soubeyras; 2. Greg Aranda; 3. Nicolas Aubin; 4. Adrien Escoffier; 5. Valentin Teillet.