Succès sans précédent pour cette édition

C’est dans une effervescence palpable que s’achève, à l’heure d’écrire ces lignes, la dernière session de la troisième édition du Royaume du Web. 15’000 personnes auront défilé ce week-end à Palexpo afin de rencontrer plus de quarante Youtubeurs francophones et partager avec eux des moments uniques. Disco silencieuse, jeux vidéo, concours de danse, rencontres ou spectacle sur la grande scène – pour les Youtubeurs, l’événement aura été l’occasion rêvée d’aller à la rencontre des fans au travers d’activités ludiques, attrayantes et originales. Le temps d’un week-end, le Royaume du Web aura fait de Genève la capitale francophone du monde digital, et généré des dizaines de millions de vues sur les différents réseaux sociaux. La troisième édition de cette manifestation aura confirmé la position du Royaume du Web en tant qu’événement phare de la communauté YouTube.

27’000m2 de surface, un show thématique sur scène, une disco silencieuse capable d’accueillir 3’000 personnes simultanément, une multitude de stands où jouer ou se divertir… le Royaume du Web a une nouvelle fois ravi les fans du monde de YouTube en proposant des activités non-stop lors des quatre sessions qui se sont déroulées les 4, 5 et 6 octobre à Palexpo. En plus d’agrandir les espaces et de proposer un spectacle beaucoup plus long, l’événement a repensé sa scénographie. Ceci a permis aux visiteurs de profiter le plus possible des jeux et activités en compagnie des Youtubeurs et de maximiser les possibilités de rencontres.

 

Des activités pour rentrer au coeur des vidéos

Côté scène, le directeur artistique de la manifestation, Bertrand Saillen, se réjouit de la façon dont le show a été conçu: «la force du rendez-vous réside dans la présence sur scène de ces nouvelles idoles des jeunes, qui retranscrivent leurs vidéos YouTube en spectacle: gaming, danse, humour, musique… Les spectateurs adorent se sentir projetés en direct au coeur de leurs vidéos préférées». Des prestations scéniques renforcées par des Youtubeurs plein d’énergie, prêts à tout donner pour faire passer à leurs fans un moment inoubliable. Véritable point d’orgue, la disco silencieuse aura réuni jusqu’à 3000 personnes simultanément, pour danser aux sons favoris des Youtubeurs transformés en DJ pour l’occasion.

Le Musée du Web, espace construit spécialement pour l’occasion, exposait des objets utilisés dans les vidéos les plus marquantes de McFly & Carlito, Amixem, l’Atelier de Roxane ou le Grand JD, entre autres. Le public s’est ainsi retrouvé face à face avec ces objets mythiques que les Youtubeurs avaient bien voulu prêter pour l’occasion, dont le costume licorne de Natoo, les ustensiles de cuisine de Roxane ou encore le bouton de diamant remis à Squeezie par YouTube pour avoir dépassé les dix millions d’abonnés.

 

Royaume des Parents: détente et pédagogie pour les plus âgés

Protégés du bruit et de l’agitation, les parents et accompagnants ont pu profiter d’un Royaume des Parents encore plus grand et plus calme, avec de nombreuses nouvelles activités, dont une série de conférences pédagogiques sur le monde digital organisée par le SAE Institute et destinée à éclairer les parents sur les réseaux sociaux et les plateformes utilisées par les plus jeunes. Parmi les activités proposées: massage, manucure, barbier, librairie ou bar à smoothie.

 

Visiteurs en hausse et record sur les réseaux sociaux

 Pour cette troisième édition, les organisateurs annoncent une fréquentation en hausse, avec près de 15'000 entrées. Pour Claude Membrez, directeur général de Palexpo SA, «cette troisième édition, avec sa formule repensée, confirme la place du Royaume du Web en tant qu’événement phare de la rentrée genevoise. Nous nous réjouissons de l’évolution positive de l’événement et sommes fiers d’accueillir à Genève une manifestation à nulle autre pareille dans toute la Francophonie». À noter également, l’omniprésence du Royaume du Web sur les réseaux sociaux, où Youtubeurs et visiteurs auront partagé leurs meilleurs moments, plaçant Genève au coeur de la vie digitale francophone le temps d’un week-end et générant des dizaines de millions de vues.